Pour ou contre Le vrai-faux des collants chair …

 

Hello a tous et surtout Bonne Année 2019 !!!!!!!!!!!

Aujourd’hui un thème qui va faire bondir plus d’une femme ……..

En effet le collant chair ont aimes ou pas mais il est quand même bien pratique

pour cacher nos petits défauts non ?

Personne ne refuserait ledit collant, en robe par 5 °C un soir de sortie !!!

 

Dans cet article je voulais faire le point sur ce mal aimé. Pourquoi est-il si mal aimé ? Comment l’éviter ? Comment le porter ?

On le choisit, surtout, mat, de la même couleur que la peau de nos jambes ou de nos bras, pour les plus foncés, et impérativement de bonne qualité !

Christina Cordula est formelle, les collants chair sont has been. Kate Middleton, elle, pense le contraire et booste ses ventes Outre-Manche. Et nous, dans tout ça ? On les adopte ou on les brûle ?

Le collant chair, pourquoi on est contre…

Si Kate Middleton le remet au goût du jour, c’est pour mieux se plier à l’étiquette : se pavaner jambe nues à la cour d’Angleterre, ça ne se fait pas. Le collant chair serait donc l’héritage un brin dépassé d’un passé démodé, celui où assumer ses jambes était impensable. Ce, même si l’artifice était totalement fourbe, donnant l’illusion d’une jambe nue sans avoir la jambe nue. D’ailleurs, à cette époque, sortir jambes nues était on ne peut plus vulgaire, un geste scandaleux réservé aux filles de petite vertu, comme on disait.

07 01 2019 047

En bref, le collant chair serait une arnaque qui ne sert pas à grand-chose. Qui, pour beaucoup, symbolise l’oppression de la femme, et qui, pour les papesses de la mode comme Christina Cordula, évoque les adorables mais très peu fashion mamies en jupe de tweed et twin-set bien sage. D’ailleurs, si on le déteste tant, c’est quille est tout sauf invisible : le collant chair se repère au premier coup d’œil, même les bons jours, quand il ne plisse pas derrière les genoux ou sur le devant des chevilles. Sans quoi la presse croirait dur comme fer que Kate Middleton a les mollets à l’air.

Le collant chair, pourquoi on est pour…

Pas question de généraliser, les femmes adeptes de collants chair ne sont pas forcément complexées, honteuses et/ou opprimées. La plupart trouvent ça simplement plus chic, d’autant qu’on ne changera pas (pas demain en tous cas) la société dans laquelle on vit, et que sortir les jambes gainées aurait tendance à nous rassurer. Si cette simple barrière de nylon entre les regards concupiscents et nos gambettes nous fait du bien, qui pourrait-elle gêner ?

05 11 2018 (39)

D’ailleurs, soyons honnêtes, personne n’irait dire du mal du style de Kate Middleton,icône mode en collants chair. Même en sachant qu’ils sont là. Et personne ne refuserait ledit collant, en robe par 10°C un soir de mariage printanier, sachant que le coupable offre au passage un léger voile de couleur à des jambes pâles et tout juste sorties de leurs collants opaques hivernaux. Cerise sur le collant, il gaine des chairs que certaines d’entre nous peuvent juger un tantinet trop molles.

07 01 2019 036

Alors, collant chair ou pas ?

Alors, comme toujours en mode, chacune fait bien ce qu’elle veut, et les diktats importent peu. Vous détestez les collants chair ? Fuyez-les. Vous n’êtes à l’aise que sous le nylon ? Portez-les. Vous préférez suivre les conseils des pro ? Adaptez le collant à l’occasion !

Le consensus des spécialistes voudrait, tout de même, que le collant chair soit des plus risqués. En règle générale, on préfère les collants noirs, fins ou opaques, ou les jambes nues, en se rappelant ceci : rien n’est plus beau qu’une femme qui s’assume.

Le reste du temps, on réserve le collant chair aux cérémonies ou événements strictement codifiés, type mariage ou dîner à Buckingham Palace. On ne le porte ni en plein été, ni en plein hiver, et jamais avec des chaussures ouvertes. On le choisit, surtout, mat, de la même couleur que la peau de nos jambes ou de nos bras, pour les plus foncés, et impérativement de bonne qualité !

Champion des ventes d’un côté, fashion faux-pas de l’autre, le collant chair a du mal à trouver sa place. Pourquoi ce rejet et dans quelle mesure est-il autorisé ?

07 01 2019 031

Un si grand débat autour d’un si maigre accessoire. Entre les pour et les contre,  le collant chair fait polémique. Décrié par certains, pointé du doigt comme marque de mauvais goût, il est défendu par d’autres comme un élément pratique du dressing. Contrairement à son cousin noir ou opaque, qui peut se targuer de motifs et autres fantaisies, il a la vie dure et subit toutes sortes de reproches. Ostracisé pour ne pas dire éliminé, la gente mode ne le plébiscite qu’en cas d’extrême nécessité alors quille reste monnaie courante comme le prouve ses ventes. Lumière sur la chasse aux sorcières du collant chair.

Héritage d’une époque où il était obligatoire 

Kate Middleton en est la preuve vivante, les collants ont toujours été une question de protocole. Jeune aristocrate moderne et référence stylistique outre-Manche, la Duchesse de Cambridge a dû s’adapter à l’étiquette qui la somme de couvrir ses jambes en public. Ainsi, retour à la case collant chair pour Kate. De la même manière que, en temps de guerre, nos grand-mères avaient dû créer l’illusion de porter des bas en traçant une ligne le long de leurs jambes, la bienséance ancestrale agit en faveur du collant. Vous n’êtes pas la reine d’Angleterre ? En 2015, à part peut-être le froid, rien ne vous force à faire subir ce voile à vos gambettes.

07 01 2019 030

Le syndrome patinage artistique

Mais pourquoi en veut-on autant à ce collant ? Sûrement parce qu’il ne tient pas ses promesses. Comme tout accessoire qui se veut invisible, sa grossière erreur est de ne pas l’être assez. Les bretelles de soutien-gorge en plastique, les sous-vêtements seconde peau, les  » effets  » ajourés sur les robes de soirées, la liste des vêtements qui créent soi-disant l’illusion et qui nous horripilent est longue. On ne nous la fait pas à nous,  » invisible  » c’est très différent de  » discret « .  L’œil a du mal à se détacher de ces artifices mal ficelés qui recouvrent la peau là où ils avaient promis de la livrer nue. Vous ne voyez pas de quelle imposture il s’agit ? Jetez un œil à Beyoncé aux Grammy Awards 2014 et à à peu près toutes les patineuses artistiques.

Pas très chic, mais pratique

Si nous ne sommes pas prêtes à avaler toutes les salades que l’empire du vêtement nous propose, il reste une réalité qui joue en la faveur de notre collant. Nombreuses sont les occasions où il apparaît comme la solution la plus pratique. Un mariage en juin par 14 degrés, une soirée thème Sailor Moon, une compétition de patinage, le collant noir ou teinté se voit parfois détrôné. Certes, comme le clame à tue-tête Cristina Cordula, la madame mode de la télé aux goûts presque unanimes,  » Le collant chair, c’est pas possible ma chérie « . Mais il existe certains cas de force majeur ainsi que certaines exceptions.

07 01 2019 017

Non à la tyrannie

Restons réalistes, le collant chair a encore sa (petite) place dans nos placards. Son utilisation doit être cependant parcimonieuse et répondre à un certain nombre de règles. D’abord sur les circonstances où il est acceptable. On préfère le voir discret sous une jupe assez longue ou avec une tenue cérémoniale où il est incontournable. Ne songez même pas à le glisser dans des chaussures ouvertes, même si elles ne le sont qu’à l’arrière. C’est simple,toutes les fois où il est remplaçable par un voile légèrement teinté de noir, sautez sur l’occasion pour le mettre de côté. Sinon, ce sera jambes nues. Si votre jupe, escarpin ou short est estival mais que vous insistez pour le mettre en mars, souvenez-vous : la saisonnalité, c’est comme pour les fruits et légumes, il faut la respecter.

Le chair, oui, mais le bon

Il faut savoir choisir son modèle. Pour se faire, deux points sont à aborder. La texture dans un premier temps. Responsables pour beaucoup de la mauvaise réputation du collant transparent, le mousse et le brillant sont à proscrire coûte que coûte. Mat, le collant 15D Le Bourget vous dispensera de l’embarras des jambes glitter. Ensuite, la couleur. Comme pour un fond de teint, votre carnation doit être respectée à tout prix. Rien de pire qu’une paire de jambes porcelaine sur un buste hâlé et inversement. Dans cette démarche, Dim a fait un grand pas en ouvrant sa gamme best-seller Sublim aux peaux métisses et noires cette saison. Plus d’excuses, vous pouvez à présent trouver couleur à votre pied.

07 01 2019 013

Le collant chair, oui ou non ?

Car, même avec son esthétique très controversée, ce sous-vêtement continue de trouver grâce auprès de certaines. Infâme parti pris mode ou choix stratégique ?

Personnellement  Si la question m’avait été posée il y a de ça un an, ma réponse aurait été non. Un non irréversible, cinglant, à la frontière du dégoût. Et puis, à deux reprises, j’ai été hallucinée par la discrétion de certaines paires de collants chair portées par des filles plutôt cool. Loin de l’aspect satiné et des nuances  fâcheuses entre beige sable et marron terreux, le néo collant chair a le mérite de remplir (enfin) sa fonction de base : imiter la peau nue. Un élément nouveau qui me pousse à revoir mon jugement et à me montrer un peu moins virulente sur le sujet. Après tout, porter une  jupe courte avec des boots sans avoir froid mais avec un effet « sans collant »… C’est tentant.

Le collant chair est un vrai mystère de la mode… Jugé mémérisant, has been, fashion faux pas par de nombreuses stylistes, il n’en continue pas moins d’être acheté et porté par de nombreuses femmes et moi !!!!!!!

07 01 2019 010

Les problèmes du collant chair

Le collant chair est une solution bien pratique lorsqu’on veut sortir avec un effet « jambes nues » mais avec quand même les jambes couvertes :

  • Quand on veut sortir avec une tenue jambes nues sans craindre le petit vent frais. Parce que oui, aussi fin soit-il on a moins froid avec un collant chair que jambes nues !
  • Pour certaines personnes (dont je fais partie) avec une peau très blanche et très fine, l’effet floutant et gainant du collant chair donne un regain de confiance pour faire prendre l’air à ses gambettes.
  • Dans certains domaines professionnels, il peut être mal vu d’être jambes nues.

Bref, le collant chair peut sauver la mise dans certaines situations. Il se veut invisible pour donner l’impression de ne pas porter de collant.

Oui mais… c’est bien là le problème. C’est qu’il n’est pas si invisible que ça ! Et c’est cela qui pose problème et qui pousse de nombreuses personnes à le qualifier de fashion faux pas.

07 01 2019 008

Comment éviter les effets disgracieux qui donnent si mauvaise presse au collant chair ?

Pour savoir comment contourner les effets disgracieux de certains collants chair, il faut déjà les identifier !

Voici un petit tour d’horizon des effets visibles et mémérisants du collant chair et comment les éviter.

La couleur :

Un collant chair mal choisi peut donner à vos jambes une couleur artificielle, trop blanche ou trop marron pour que ce soit naturel.

La solution : choisir avec soin la couleur de votre collant. Souvent en boutique ou en supermarché, vous avez des échantillons de collant à côté des boites. Essayez-les sur votre main pour vérifier que la couleur est la bonne.

07 01 2019 005

La brillance :

Le gros problème des collants chair, même s’ils sont choisis de la bonne couleur c’est que bien souvent ils brillent de mille feux. Comme si vous aviez des jambes de Barbie (en plastique donc…)

La solution : on choisit un collant MAT ! C’est LE point essentiel sur lequel il faut être intransigeante. Testez l’effet sur votre main, si vous voyez la moindre brillance, fuyez !

07 01 2019 036

Les plis :

Un collant qui ne contient pas suffisamment d’élasthanne ne va pas bien galber la jambe et va plisser au genou et à la cheville. Ce souci est particulièrement présent sur les collants voile car ils sont très fins (beaucoup plus fins qu’un collant opaque)

La solution : on choisit un collant avec suffisamment d’élasthanne pour qu’il y ait un effet gainant. Un collant qui galbe bien la jambe ne fera pas de plis. Pour cela, il faut qu’il y ait au minimum 20% d’élasthanne.

29 11 2018 033

Les fils tirés

Pour la même raison qu’on a souvent des plis sur un collant chair, on va avoir plus de fils tirés. Plus le collant est fin, plus il est fragile et donc plus on risque d’avoir de fils tirés…

La solution : on évite de prendre la boite de collant mousse à 2 euros en supermarché ! Certes à l’achat ce sera un peu plus cher, mais au final votre collant durera (un peu) plus longtemps. Et surtout vous serez plus belle ou beaux !

25 09 2107 500

L’opacité :

Un collant chair opaque ou semi opaque alourdit la jambe et fait penser à un collant de contention. Là on est en plein dans la mémérisation ! Un collant chair c’est un collant voile !!!

La solution : on choisit un collant voile, 15 deniers maximum !

 

Petit point technique : définition des deniers

Les deniers correspondent à la densité du tissage du collant, ou autrement dit, à l’épaisseur du textile. Plus le nombre de deniers est élevé, plus le collant sera opaque.

Sur les emballages de collant ou de bas, on trouvera ainsi les inscriptions 15d, 20d etc. qui donnent une indication sur l’opacité ou la transparence du collant.

Moins de 15 deniers : il s’agit de collants ultra fins, quasiment invisibles et transparents.

20 à 30 deniers : c’est le collant semi-opaque noir classique.

40 deniers et plus : à partir de 40d, on considère les collants comme opaques. Plus le nombre de deniers est élevé, plus le collant sera épais. Pour allier opacité et finesse, inutile d’aller au delà de 40d voire 50d.

25 09 2107 508

Les chaussures !!!!!!!!!!!

Ai-je besoin de le préciser ?

Il se porte avec des chaussures fermées !

Le collant chair avec des sandales c’est vraiment à éviter. D’ailleurs n’importe quel collant avec des sandales c’est beau uniquement dans les pages modes des magazines. Dans la vraie vie c’est rarement élégant !

25 09 2107 511

Quelles alternatives au collant chair

Maintenant qu’on a dit tout cela, on peut rester convaincue que le collant chair est à bannir de nos garde-robes. Mais pour autant avoir besoin d’un remplaçant…

On n’a pas toujours envie de porter l’attention sur ses jambes avec des collants de couleurs. Et on peut avoir envie de quelque chose de moins hivernal que les collants noirs, gris ou marines.

Si on veut donc un collant clair, proche de la couleur de la peau pour porter avec des jupes et des robes de demi saison, comment faire ?

Voici des options plus modernes et moins « controversées » que le collant voile couleur chair.

25 09 2107 365

Le collant résille couleur chair :

Il allie la transparence, l’effet mat, le maintien grâce à l’élasthanne, et la modernité. Il a vraiment tout pour plaire. Et il tient tout aussi chaud qu’un collant voile malgré les trous de la résille.

Le seul inconvénient c’est qu’il est encore difficile de le trouver dans différentes couleurs… Je prend les miens chez Calzédonia et il y a seulement 1 coloris « naturel » pour les résilles… qui conviendra plutôt aux peaux claires.

Le collant voile à motifs dentelle

Celui-là il me fait de l’œil depuis un moment mais je n’ai pas encore franchi le pas.

Comme avec la résille couleur chair on a le maintien et l’effet mat. Il est moins transparent, un peu plus visible, mais assumé avec ses motifs.

C’est une bonne alternative qui peut être porté même quand les températures descendent. Avec une robe pull ou une jupe en velours par exemple, un bout de collant à dentelle qui dépasse des bottes, c’est tout à fait charmant.

On le choisit de préférence avec un motif discret et délicat.

Hélas vu l’état des jambes parfois , (varocités qui se voit maintenant ) si je ne veux pas passer l’été en pantalon mais mettre des robes ou  jupes , je vais être bien obligée de racheter des collants chair…

Ont doit probablement toujours avoir le visuel des 60 deniers couleur chicorée de nos grands-mères quelque part, blotti au fond de ta tête, pour les haïr comme ça non ??
J’aime bien les collants ‘invisibles’ (oui on essaie d’embrouiller ) même si je préfère sans, team frileuse oblige, je les vois comme un bon compromis

25 09 2107 329

Je lis parfois sur Internet que les collants chairs ne sont plus très à la mode, voire que c’est un fashion faux-pas. J’avoue ne pas très bien comprendre, car, personnellement, je trouve ces collants pratiques et très élégants associés à de nombreuses tenues, notamment quand on les porte avec des jupes ou des robes un peu classiques portées au bureau, ou simplement chez soi avec une jolie petite robe… J’ai quelques amies qui partagent mon avis et qui, comme moi, se sentent agacées quand les dictats de la mode prétendent que ça fait « mamie » ou que c’est passé de mode!

Pourtant, la princesse Kate Middleton les porte magnifiquement bien lors de ses sorties officielles, et ses belles tenues en font rêver plus d’une (dont moi!). Et je n’ai jamais lu non plus dans la presse que kate Middleton faisait « mamie » en collants chairs!!! Etant un modèle d’élégance, il paraît qu’elle aurait même boosté les ventes de ces fameux collants en Angletterre, bravo!

25 09 2107 183

Enfin voilà, je trouve que les dogmes de la mode ne correspondent pas toujours à la réalité, car outre la princesse Kate, je vois beaucoup de femmes, tant au bureau que dans la rue, porter ce genre de collant. Et c’est tant mieux de voir tant de femmes ne pas suivre ces règles contraignantes qui peuvent culpabiliser!

Et vous, qu’en pensez-vous des collants chairs: fashion faux-pas ou indémodable basique?

Je trouve que les collants chair sont biens car ça permet de porter des robes ou jupes même quand il fait un peu froid et c’est tout de même plus discret que des collants rose fushia, par exemple (bien que je n’aie rien contre les personnes qui en portent) donc ça ne tuera pas les gens de voir des collants chair sur des personnes autres que les mémés 😉 et puis on est pas obligés de suivre à 100% la mode, donc je ne trouve pas que ça soit un fashion faux-pas. Après chacun ses goûts.

18 04 2018 037

Ensuite, par contre aux beaux jours , on peut plus facilement les porter pour un effet seconde peau , vous les choisirez de la couleur de votre peau histoire de ne pas mettre l’accent sur eux et de les confondre avec vos jambes .

Pour assurer en jupe-plissée ou être stylée en robe vintage, il n’est pas question de tomber dans le soi-disant invisible nacré, teinté ou en maille mousseuse. J ’ai pensé aussi à toutes celles qui vont bosser en robe et qui n’ont pas le droit de porter des collants de couleur, à celles aussi qui sont persuadées que les collants noirs sont réservés aux bas de contention, à celles qui n’aiment pas les collants opaques.

comment-choisi-son-collant_les-boomeuses_webmagazine_femme_50-ans

J’ai donc choppé les collants idéals chez Wolford et Falke.
Effet seconde peau, ils ont tout bon. Ils galbent la jambe dans un voile discret jusqu’à la pointe des pieds, c’est irrésistible. L’astuce : les choisir un ton au-dessus de votre carnation.
Mon conseil : testez la couleur sur le dos de votre main.

17 05 2018 019

Bon d’accord, c’est un peu cher, mais on ne peut pas traiter ce dossier par-dessus la jambe, n’est- ce-pas ?

Wolford, Nude 8 Tights, couleur Cosmetic, 19 €, http://www.wolfordshop.fr.
Falke, Invisible de luxe 8 Collant , 20 €, http://www.falke.com.

Sans les teinter de noir, et sans exposer au grand jour leurs irrégularités, mollesses, blancheurs et autres. Parce que c’est le but ultime du collant chair bien fichu : on NE LE VOIT PAS. Mais par contre il gaine, galbe, dore le mollet. 
J’ai même connu des filles qui refusaient de sortir sans collants, même en été, pour avoir la jambe plus fine et plus jolie.

Alors je m’interroge.. est-ce le terme “chair” qui vous a chagriné ? j’aurais dit collants “voile, incolore, camel, biche” ou que sais-je, aurais-je échappé au qualificatif 3ème âge ??

17 05 2018 001

j’aime bien les collants chair. C’est juste difficile de trouver le bon (qui ne brille pas, qui tient quand même un peu chaud, pas trop fragile…

LE COLLANT CHAIR, ÇA PASSE OU PAS ?

le collant chair qui permet de ne pas avoir trop froid!

                C’est désespérant de rechercher un collant “chair” qui ait de la gueule, qui se fasse pas trop remarquer (ça le tue), qui tienne chaud (parce que bon, les rhumes pour être jolie, hein…)

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

LE COLLANT CHAIR OUI MAIS PLUTÔT EN SOIRÉE LA LUMIÈRE ARTIFICIELLE SUBLIME LES JAMBES ………. 

Merci pour vos réponses! Bisous a tous !!!!!!!!!!!!!!!

 

VOUS PORTEZ DES COLLANTS CHAIR ?

 OUI OU NON Donnez moi votre avis ?

                       GROS BISOUS A TOUS !!!!!!!!!!!!! 

Publicités

20 commentaires sur “Pour ou contre Le vrai-faux des collants chair …

    1. Hello merci @Absolutelyfemme : c’est vrai ca dépanne bien des fois ca cache les petits défauts et ca teint chaud !!!!!!! j’ai une amie qui en portait au nouvel an avec des louboutin elle était trop belle j’aurais tant aimer être a a ca place grrrrrrrr …. merci pour ton passage bisous !

      Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton avis @La petite vie d’Angélique : c’est vrai il faut trouver le juste milieu entre la couleur de sa peau et son collant pas évident !!!!! moi en ce moment c’est le collant voile noir well body galbe très solide et sexy j’adore !!! j’aimerai tant être en collant tout les jours ….. merci pour ton passage bisous ……….

      Aimé par 1 personne

  1. Coucou toi ! J’en ai porté le jour du mariage de mon frère avec de jolis talons haut… C’était au mois de Mai 2008… Heureusement, il ne faisait pas trop chaud…
    Il faut toujours avoir une paire ou deux de collants couleur chair au cas où…
    Je ne suis pas les dictats de la mode car je suis anticonformiste…
    L’hiver, j’aime porter des collants opaques et bien chauds sinon glagla…
    Gros bisous à toi 😀😀

    Aimé par 1 personne

    1. Hello @LouizaAurès : merci pour mes jambes sublimes !!!!! en effet je m’épile / je m’hydrate / je porte de beaux collant est chaussures mais que chez moi j’ai du mal a mit faire la tolérance voudrais que je sorte librement mais c’est pas pour demain ….. les collants chair passe bien en soirée est invisible c’est encore mieux ! beaucoup de choix c’est vrai mais surtout toujours laver les collant neuf est passage au congélateur ils seront 6 fois plus solide !!!!!!!! merci pour ton passage bisous ….

      Aimé par 2 personnes

  2. Coucou, j’ai porté des collants couleur chair quand j’étais jeune mais jamais avec une mini-jupe. Je trouve que les collants tan par exemple sont plus seyants avec des jupes très courtes. Autrement avec une jupe habillée c’est très chic. Mais tu as raison il faut toujours prendre une couleur au-dessus de sa carnation.
    Encore un beau billet mais avec les jambes que tu as, tu peux porter n’importe quoi tellement elles sont sublimes.
    Bonne semaine et bises audoises
    chatou

    Aimé par 2 personnes

Répondre à chatou11 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s