Le talon, ami ou ennemi ?

le bon coin 17 05 2018 010

Hello a toutes et tous !!!!!!!

De retour de vacance on reprend les bonnes habitude

et surtout mes articles et vous que j’adore !!!!!

Quelle et votre rapport aux talons ?

Une réflexion qui m’obsède.

Et me fait lever la tête quand cette problématique intervient dans une conversation à côté de moi  (il faut dire que les gens parlent beaucoup de chaussures quand je suis là) (qu’est-ce que j’aimerais en porter aussi !!!).

Dans l’ensemble, je constate que le talon préoccupe toutes les femmes. Même celles qui ne sont pas très portées sur la shoes. Les talons sont un symbole de la saincro-sainte féminité et l’on ne peut qu’adopter une position en fonction d’eux, impossible de les ignorer.

le bon coin 17 05 2018 029

Quelque chose m’a toujours dérangée dans les talons. Ils empêchent d’être libre. Et je déteste être contrainte. Je déteste devoir penser toute la journée à combien de pas je vais faire et ce que je vais devoir enlever de mon planning pour épargner mes pieds. Et cette sensation de déséquilibre obsédante qui vient grignoter mon cerveau petit à petit… Puis la souffrance qui anéantie totalement mes cellules grises… Est-ce que je mérite cela ? N’ai-je pas mieux à faire de mon temps ?

D’ailleurs, le talon n’est-il pas un symbole de féminité obsolète ?

RIB-IBAN 013

Parfois, je suis carrément en colère contre cette création artificielle de notre société. Les talons sont un handicap pour les femmes. C’est encore un coup de ces messieurs les hommes pour nous encaserner et nous empêcher de bâtir nos vies. C’est nous, pauvres idiotes, qui tombons dans le piège et cédons à l’injonction d’être désirable.

Alors donnons nos talons aux hommes !!!!!!

Moi qui en porte souvent je peut vous dire les mecs c’est horrible des fois !!!!

Une photo ? ok ……

RIB-IBAN 076
 Pas térible  quand je ne suis pas épilé !!!!

Et puis d’autres fois, j’adore….

Et les femmes aussi. On est toujours fasciné par celles qui s’assument en talons et en tant que femme et grattent les cordes du jeu de la séduction.

Et l’autre jour, j’assistais à une conversation entre deux amies, toutes deux bien placées dans la vie, plafond de verre percé et pouvoir acquis. La première expliquait qu’elle se sentait plus forte haut perchée. Elle est petite, ça la grandit. Elle vit dans un monde d’hommes, c’est une manière de s’affirmer. L’autre s’étonnait de cela et confiait qu’elle se sentait fragile avec ces aiguilles aux pieds. Déséquilibrée et dans une mascarade de la féminité qui la dérangeait.

RIB-IBAN 016

Je ne sais pas exactement ce qui transparait de ma position à tel point elle est ambivalente… Ce flottement, ce post bringuebalant, ces mots incertains, tout cela montre combien les enjeux sur le féminin sont fondamentaux. Et vous, comment vous placez-vous face aux talons aiguilles, nous rendent-elles plus forte ou plus fragile ?

RIB-IBAN 046

Je pense qu’il ne faut pas perdre de vue que la féminité est une construction culturelle à laquelle on peut adhérer ou non, à laquelle on peut donner une autre définition. Je porte des talons tous les jours car j’aime visuellement la silhouette ainsi plus élancée et surtout l’assurance que cela me donne !!!. Je me demande souvent à quoi ressemblerait le monde si c’était les hommes qui devaient porter des talons pour être masculins, ou des jupes. Je ne rejette pas les normes actuelles mais j’essaie d’être conscient que c’est un acquis construit et non un inné afin de ne pas en être prisonnière.

J’adorerais voir les hommes sur des talons ou avec des jupes. Au-delà de la blague, je suis persuadée que les hommes seraient bien contents de pouvoir élargir leur possibilité de garde-robe. (D’ailleurs, porter une jupe, c’est très agréable !) Mais je ne leur souhaite pas non plus de devoir se tordre les pieds sur des talons de 12…et oui c’est très dur des fois sur sur du 12 cm ……….

RIB-IBAN 037

Et si on arrêtait de voir notre féminité constamment par rapport aux hommes?certes les normes régissent bon nombre de chose, mais il en est de même pour nos congénères du sexe opposé ( Préféreriez-vous avoir le complexe du vestiaire? 😉 ). Et si cette liberté passe par le port de 12 cm de torture – libre de se sentir complètement femme, d’avoir un sentiment de pouvoir, de dominer le monde sur nos échasse le temps d’une journée, ou de quelques heures – pourquoi se privée?pourquoi s’empêcher sous prétexte que se sont les hommes qui ont imposé ses normes ?pourquoi se privée d’un objet de féminité? C’est aussi pour cela qu’on les adores! Là où la norme masculine devient pouvoir féminin…

RIB-IBAN 061

Moi j’en porte très souvent, et de très hauts,(je déteste les talons intermédiaires et bâtards, genre 8 cm ); MAIS je ne le fais que POUR MOI………

Mais si c’est pour souffrir ou le faire pour les autres, c’est non, mieux vaut renoncer (y compris les jours « sans »)

Faire la différence avec des talons aiguilles, voilà une option que je n’avais pas envisagé……

Tout est question d’équilibre, il me semble, tant physique (à partir d’une certaine hauteur de talons, cela peut devenir vraiment casse-gueule) que psychologique. Comment cette élévation, qui modifie la tenue du corps, la silhouette et transforme la démarche, peut affirmer une féminité, un certain pouvoir et de l’assurance. Il faut savoir assumer les codes. De beaux talons affinent la silhouette, donnent du galbe aux jambes et j’ai toujours aimé cela je piquais celle de ma maman en cachette je savais pas l’époque que les talons c’est pas pour les petits garçons ……

RIB-IBAN 034RIB-IBAN 026RIB-IBAN 050RIB-IBAN 073

Et puis ce n’est que récemment que sont apparus les échasses de 10 ou 12 cm. On n’avait pas cette hauteur dans les 50’s et pourtant, le moins qu’on puisse dire, c’est que les femmes de l’époque ne manquaient pas de féminité !

j’adore les talons hauts (les voir et les porter), mais il y a un temps pour tout, et à mon avis c’est là qu’est la clé de la question. Sortir le soir en talons hauts, pour la gueule que ça a, oui et re-oui, mais pas bosser avec et encore moins, conduire avec. Et quand je sors en talons hauts, j’emporte une seconde paire, plate, confortable et compacte, pour quand les talons me saoulent. Le tout c’est d’avoir un joli sac peu encombré pour emporter tout ça, mais ça se gère facile. Pour le boulot que je fais, heureusement, pas besoin de talons pour en imposer mais sur ce point j’admets que toutes ne sont pas à la même enseigne.

je crois aussi que les talons c’est comme la mode il faut jouer avec. Et le plaisir ça se sent mais ça se voit aussi.

Anecdote amusante surtout quand on sait qu’à l’origine les talons  étaient un accessoire exclusivement masculin.  Il est cocasse de voir qu’avec le temps, les femmes se soient appropriées cet accessoire, symbole de pouvoir, au détriment des hommes qui le virent disparaitre de leurs gardes robes du moins pour le moment ..

Je souhaitais juste rappeler qu’à l’origine les talons étaient aussi bien portés par les hommes que par les femmes. Il y a même eu des périodes et des cultures où les chaussures à talons étaient portées exclusivement par les hommes. Ce n’est que depuis peu que les talons ont disparus des gardes robes masculines.
Bref je voulais ici nuancer certains propos qui voyaient, à travers les talons, un énième diktat imposé au femmes, par la société et par les hommes.

RIB-IBAN 035

Dès que j’ai pu marcher, je me suis glissée dans les escarpins pointus de ma mère. j’arpentais le jardin en faisant bien claquer les talons… clac, clac, clac… . Aujourd’hui encore, la passion des chaussures m’emmène loin.

Les chaussures me font passer d’une émotion à une autre. Elles nous permettent de jouer avec notre penderie sans avoir besoin de changer de robe ou de jean. De passer de la femme talon conquérante au garçon en derbies que je suis malheureusement . Et puis, les chaussures, ça va toujours (même quand ça fait mal) : elles ne vous font jamais de grosses fesses.

Voila c’était un peu de moi @bientot et en talons ?

RIB-IBAN 071

Publicités

18 commentaires sur “Le talon, ami ou ennemi ?

  1. Cet article est bien pensé ! Avoir plusieurs points de vue différents est une bonne idée pour amener les lectrices et lecteurs à s’interroger sur le sujet.
    J’aime beaucoup les photos en extérieur, les talons aiguilles sont très jolis de dos et font une silhouette incroyable, le collant noir ajoute une grande part d’élégance et s’associe très bien avec les escarpins bleus comme avec les escarpins rouges. 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. On vit dans une société où chacun de nos gestes est bien souvent dicté par le regard des autres, et c’est bien dommage car chacun devrait agir pour son bien-être et les autres respecter cela et accepter les différences

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s