JE VOUS DIT TOUT SUR MES COLLANTS …..

25 09 2107 229

Hello a tous !!!!

Printemps : faut-il déjà oublier les collants ?

« En avril, ne te découvre pas d’un fil » dit le proverbe. Pourtant avec ces températures estivales, il est agréable de porter enfin robes et jupes sans collants. Mais comment faire quand le mercure ne dépasse pas encore les 25 degrés ?

Oublier les collants opaques

Vous pouvez d’ores et déjà oublier les collants en laine ou en maille épaisse. Mieux vaut également éviter les modèles noirs opaques, qui rendent la silhouette triste et encore plus quand le soleil est au rendez-vous. S’il fait moins de 20 degrés, optez pour des collants en voile noir assez fins ou pour des collants fantaisie – à pois, à imprimés ou colorés.

 

 

Choisir des vêtements de saison

Si la mini-jupe ou le short sans collants est encore risqué en ce début de printemps, vous pouvez en revanche opter sans problème pour des robes longues ou des jupes mi-longues, encore très tendance ce printemps. Elles couvrent assez les jambes pour ne pas avoir froid.

Oser le collant « chair »

Non, le collant couleur peau ne fait pas forcément mémère. La solution ? Bien le choisir en optant pour un collant de bonne qualité, qui galbe la jambe et offre un effet seconde peau. Oubliez donc les mousseux qui, avec leur maille très dense et leur couleur trop foncée ou trop blanche, ne mettent pas en valeur. Exit aussi les collants trop brillants. Pour ne pas faire d’erreur, testez la couleur sur le dos de votre main en magasin.

paye nov 2017 074

C’est de la faute de Kate Middleton, et surtout de Lady Jaja, qui espère me détourner des collants foncés : Comme je n’aime pas les collants opaques, qui souvent alourdissent les jambes si l’on ne mesure pas 1m80, puis-je, Chère Isabelle vous lancer le défi – à vous qui ne les aimez pas et en déconseillez le port – de nous faire un post sur les collants en voile chair, “nude”, etc… qui nous feraient de belles jambes ?”. 

C’est vrai, on critique régulièrement le collant “couleur peau” (justement, si seulement, ils se fondaient tous dans la peau !) mais je bien suis consciente que certaines femmes ne peuvent pas faire sans.

LA SOLUTION : choisir des collants “seconde peau”, c’est à dire la plus proche possible de votre carnation, avec une maille très fine, presque mate. Testez la couleur sur le dos de votre main à la lumière du jour. Ça miroite ? Oubliez.

Un conseil : allez de préférence vers les belles marques (Wolford, Falke, Gerbe) qui ne sont pas avares en élasthanne (= gambette sculptée)

contrat voyage 3 sur 3 010

En plus du mauvais choix, c’est la deuxième erreur.

Il y a quelques jours, j’ai croisé une jeune fille en short – baskets et collants “transparents” qui scintillaient sous cet incroyable soleil d’octobre. Je me demande si elle était consciente de la surbrillance de ses collants “voile”.

1) on ne porte pas de collants chair avec un short !

2) on ne porte pas de collants chair avec des baskets !

3) ni avec une robe pull, ni avec des godillots, ni avec une robe bohème, ni avec tout autre entrechoquement malheureux de matière et de style.

L’INDICATION : on porte des collants chair avec une tenue plutôt classique (tailleur de bureau) ou de cérémonie.

25 09 2107 337

Je porte des collants chair et ça reste discret non ?

Comment bien choisir ses collants ?

Dans la liste des problèmes avec des collants, il y a la taille à choisir, un vrai casse-tête quand on ne connait pas bien son corps. Sans oublier le choix de la couleur, de la matière, du denier : bref, un parcours semé d’embûches !

Choisir ses collants selon sa tenue

Pour savoir quel collant est fait pour vous, il faut tout d’abord qu’il colle aux indispensables du dressing.

  • Pour un look classique : prendre des collants assortis à ses chaussures.
  • Pour un look de caractère : prendre des collants texturés avec des jeux de reliefs…
  • Pour un look sexy : prendre des collants en dentelle, et jouer sur des détails sensuels.
  • Pour un look festif : le collant à paillettes est l’accessoire pour les fêtes de fin d’année par excellence ! A cette occasion,on peut se permettre le collant en lurex, à combiner avec une belle pochette de soirée. A condition de calmer le jeu dans la tenue pour éviter de ressembler à une boule à facette. Exit donc la robe en sequins. Place à une petite robe noire tendance toute simple.

On réfléchira aussi à la couleur choisie, selon les circonstances : collant noir pour faire sobre, collant de couleur (rouge, bleu roi, vert canard, jaune moutarde) pour l’originalité ou collant couleur chair pour la discrétion. Pour ce dernier, mégarde ! Il est essentiel de trouver la teinte qui corresponde parfaitement à votre carnation (beige clair, hâlé, marron, orange ……..

 

A éviter : les collants « effet bronzé » qui ne collent pas toujours avec votre couleur de peau. Dans le doute, le noir reste une valeur sûre. C’est bien connu, il affine la silhouette et s’accorde avec presque tout.

Quelle taille de collant choisir ?

Dans la majorité des cas, on sera sur une échelle de tailles allant de 1 à 4. Bien connaître sa taille de vêtements est essentiel pour être bien dedans et ne pas les filer ses collants juste en les enfilant… Pour ce faire, il est essentiel de connaître son poids et sa taille. Référez-vous au guide des tailles, souvent situé au dos de la boîte.

Pour info je mesure 1.73 et 69 klg je prend du 4 …..

paye nov 2017 086

  • Comment savoir si le collant vous va ?

Le gousset à l’entrejambe est parfaitement en place et ne vous gêne pas. Ça ne vous tire pas dans les jambes, mais à l’inverse, il n’y a pas de plis aux genoux quand vous tendez la jambe. surtout bien tendre son collant il sera plus solide !!!

Quelle matière de collants choisir ?

  • Lycra : souvent pour les leggings et collants colorés.
  • En voile : fins, ces collants sont parfaits au printemps. Attention, fragiles !
  • En mousse : souvent de mauvaise qualité, ils finissent par boulocher.
  • En laine : ils servent à tenir chaud l’hiver. Cependant, lorsqu’ils sont très épais, ils ont tendance à alourdir la silhouette.
  • A résille : star des années 90, ils sont, aujourd’hui, à nouveau sur le devant de la scène. 
  • En satin :  Onéreux et chics, vous les trouverez dans des boutique

Quels deniers choisir ?

Le choix du collant passe aussi par l’utilisation qu’on en a. Les deniers, comment ça marche ? Le nombre de deniers est une unité de mesure qui correspond à une fibre.

  • 10 à 15 deniers :

Collants très fins et transparents, parfaits pour l’été. Avec cette gamme, il faut savoir que les risques de filer ses collants sont plus élevés.

  • 20 à 30 derniers :

Collants semi-opaques classiques, avec un effet seconde peau agréable : le collant idéal au printemps.

  • 50 deniers :

Collants opaques très solides bien qu’assez fins. Souvent, ils ont l’avantage de passer en machine.

  • 60 à 100 deniers :

Collants totalement opaques qui conviennent bien pour l’automne et l’hiver. Attention au choix de la taille, car ils perdent souvent en élasticité.

A noter, certains leggings contiennent l’indication 1500 deniers.

Les derniers sont un bon indicateur de l’opacité et souvent de l’épaisseur du collant. Ainsi, vous l’aurez compris, plus le nombre de deniers est élevé, plus les collants sont chauds. Préférez de petits deniers pour l’été et les plus grands pour les froides journées d’hiver ! 

Il faut savoir que la valeur des deniers peut jouer sur la durée de vie d’une paire de collants. Bien souvent, si l’on veut faire durer ses collants, mieux vaut miser sur un chiffre au-dessus de 20.

Après toutes ces étapes, vous êtes en mesure de savoir quand un collant est de bonne qualité : la texture est homogène sur la jambe, son toucher est doux, il se conserve sans boulocher après lavage en machine ou à la main, et il épouse parfaitement la morphologie de la jambe.

  • L’astuce pour faire tenir ses collants 

Tout ce que vous devez faire pour éviter que vos collants glissent jusqu’à vos genoux, c’est de passer vos collants et d’enfiler dessus une autre culotte. Le meilleur modèle sera une culotte avec un bon élastique, de préférence taille haute pour une tenue parfaite. Des modèles shapewear semblent une bonne option.

Au début, ça va faire bizarre de doubler vos sous-vêtements. Mais, une fois que vous aurez goûté au plaisir des collants qui restent en place, cela ne vous dérangera plus.

Autre option encore plus efficace : le body. Avec l’hiver, vous avez besoin d’avoir une tenue chaude. Sous une robe, vous optez pour le combo body tendance et collants chauds. Ça fonctionne aussi très bien.

  • En portant des collants, vous avez toujours l’impression de mener un combat perdu d’avance. Vous aurez beau les remonter, ils finiront toujours par retomber cinq minutes plus tard.
  • À chaque pause pipi, c’est la même chose. Vous vérifiez dix fois que votre jupe ne soit pas coincée dans vos collants ou qu’un trou soit subitement apparu sur les mollets.
  • Vos ongles vous font peur. Quand vous enfilez vos jolis collants neufs, vous évitez soigneusement les mouvements brusques et vous avez l’impression d’avoir des couteaux bien aiguisés au bout des doigts.

Les galères que l’on rencontre avec des collants

  • La pire chose à vivre avec des collants : quand un trou se forme et laisse échapper un de vos orteils. Ça, c’est vraiment l’enfer.
  • Vous savez que vous avez les jambes sèches quand de légères pellicules blanches s’échappent de vos collants noirs opaques.
  • Finalement, vous aimez bien les petites bouloches qui se forment sur vos collants. Ça vous occupe dans le train, le métro ou la salle d’attente
  • Vous détestez les tailles mixtes, comme par exemple M-L. Soit vous vous sentez oppressée, soit vos collants baillent autour de vos genoux et de vos chevilles, et vous détestez cela.
  • Vous planifiez toujours un laps de temps pour vous déshabiller sans que votre nouvelle conquête ne vous aperçoive seulement en collants.

25 09 2107 785

Aller on range les collants ?

Et voila et vous les collants vous aimez ?

Dites moi tout en commentaires !!!!!!!!!

Publicités

5 commentaires sur “JE VOUS DIT TOUT SUR MES COLLANTS …..

  1. Le collant est vraiment un vêtement à part, avec plein de fonctions et qui peut à lui seul permettre à tous les éléments d’une tenue de bien s’associer. C’est certainement aussi celui qui pourrait être le plus facilement adopté par les hommes dans le futur tout en étant toléré par le reste de la société, il ne faut pas te décourager et y croire. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s